Une offre réglementée


La création d'un établissement EHPAD est soumise à une réglementation très stricte et suppose la signature d'une convention tripartite. Ainsi, chaque résidence EHPAD possède une forte attractivité sous l'effet également d'une demande importante et d'une offre d'hébergement insuffisante.

Une demande exponentielle


Développement des pathologies de type Alzheimer, éclatement du noyau familial, éloignement géographique, évolution du paysage professionnel, diminution des aidants familiaux... tous ces éléments expliquent les besoins exponentiels d'hébergement des personnes dépendantes dans les années à venir.

 

De plus, le choc démographique à venir conduira à quadrupler la population âgée de +85 ans d'ici 2060.

Un investissement sécurisé par bail commercial


La location meublée consiste à donner en location un bien immobilier, qui aura été préalablement meublé et équipé. Cette location peut être réalisée par l'investisseur en direct ou par l’intermédiaire d'un professionnel (appelé aussi gestionnaire ou exploitant).

Dans le cas d'une résidence EHPAD, l'investisseur acquiert une chambre dans une résidence et signe un bail commercial avec l'exploitant en déléguant ainsi totalement la gestion de son bien. En contrepartie, ce bail lui assure des revenus réguliers et précise également la répartition des charges.

 

Le bail commercial d'un investissement en EHPAD est particulièrement avantageux pour l'investisseur car il prévoit généralement les points suivants :

  • Bail commercial de 9 ou 11 ans renouvelable
  • Loyers garantis versés trimestriellement
  • Indexation des loyers selon un indice ou forfaitaire
  • Toutes les dépenses à la charge de l'exploitant (assurance, gestion, mise aux normes, travaux y compris gros travaux art 606 code civil, ...)
  • Taxe foncière à la charge de l'investisseur

Enfin la rentabilité offerte par un établissement EHPAD est supérieure aux résidences de tourisme ou étudiante.